ECC
Eglise du Christ au Congo
Centre Régional d'Appui et de
Formation pour le Développement
 
 
Quelle problématique socio-économique du Bas-Congo?
Introduction
Contexte géo-spacial
Population
Contexte économique
Structures administratives
Probématique

Contact :

B.P: 170 Kimpese
Bas-Congo
R.D. Congo
Email:
crafod@crafod.org
Tél.: (00243) 815111560

(c


LE CONTEXTE ECONOMIQUE

Le Bas-Congo, situé à l'entrée de la R.D.Congo au Sud-Ouest, a connu le premier l'exploitation de ses richesses par les sociétés coloniales, notamment au Mayumbe, région des forêts et le long du chemin de fer Matadi-Kinshasa. Cette exploitation précoce a favorisé cette province au point de vue industriel, communication et urbanisation. Cependant, sa population demeure essentiellement agricole à plus de 75%.

L'activité industrielle est dominée par les industries agricoles et d'élevage (J.V.L à Nkolo, SCAM à Tshela), les industries alimentaires (Minoterie de Matadi, Sucrerie et raffinerie de sucre à Kwilu-Ngongo), les industries du bois dans le Mayumbe et les Cataractes, les industries extractives ou cimenteries à Lukala et à Kimpese, les huileries à Tshela et à Boma, etc…

Pour ce qui est de la communication, le Bas-Congo est doté de quatre sortes de voies de communication : ferroviaire, routière, fluviale et aérienne. Le Bas-Congo dispose d'une voie ferrée entre Matadi et Kinshasa longue de ± 400 km. Son réseau routier quoique un peu dégradé est très étendu : 3.698 km de routes d'intérêts général dont 800 km asphaltées, des milliers de km de routes privées et d'intérêt local. Un oléoduc est installé entre Ango-Ango et Kinshasa. Des lignes électriques partent d'Inga et de Zongo pour Kinshasa, voire même jusqu'au Katanga. La voie fluviale navigable n'est que de 168 km, entre Matadi et Banana, avec trois : Matadi, Boma et Moanda), des aérodromes secondaires ( Zongo, Inga, Mbanza-Ngungu, Kwilu-Ngongo, Kolo, Lukala, Kimpese, Luozi) et de nombreuses pistes de secours dans plusieurs petites agglomérations et postes missionnaire notamment à Kibunzi, Kingoyi, Sundi-Lutete, Kikenge, Sundi-Mamba, Nkundi, Bukaba, Mukibungu, Dizolele, etc. Grâce à la présence des compagnies de communication par cellulaires - VODACOM et CELTEL, le Bas-Congo est atteint par le monde entier sans beaucoup des difficultés.

Pour ce qui est de l'urbanisation, le Bas-Congo possède deux villes moyennes (Matadi et Boma), quelques villes secondaires (Mbanza-Ngungu, Tshela, Inkisi, Moanda) et plusieurs cités (Kimpese, Songololo, Lukula, Lukala, Kinzau-Mvuete, Luozi, Kwilu-Ngongo, Kasangulu, Lemba, etc.)

Qui sommes-nous? - Quelle problématique socio-économique de la zone d'intervention? - Quelles démarches?
Quels programmes et projets? - Quelle approche de la formation? - Quels impacts? - Quelles perspectives en 2010 ?
Quel défi à relever? - Qu'avons nous déjà réalisés?
- Echo du CRAFOD

(c) CRAFOD, 2005
Envoyer vos commentaires au Webmaster